Résultats internationaux probants pour Gènes Diffusion

Le schéma de sélection Holstein de Gènes Diffusion s’exporte bien et continue de recueillir des résultats significatifs à l’international. En Slovaquie, une fille de l’ancien taureau MATTHEW se distingue par sa production tandis qu’en Australie, les premiers produits issus du programme Gènes Diffusion initié dans ce pays commencent à se faire remarquer.

Une championne de l’Est en production

Moody Meadows Bailey EX92 - Pis EX, la mère de MATTHEWMATTHEW est un taureau sorti en 2002 dans le catalogue Holstein de Gènes Diffusion. Ce fils de Mandel se distinguait à l’époque par sa capacité à transmettre « un potentiel laitier exceptionnel ». En effet, quelques années plus tard, une de ses filles vient confirmer cette qualité en étant désignée « meilleure productrice de lait » pour l’année 2010 en Slovaquie avec une production en 3° lactation de 19 889 Kg de lait en 305 jours. Classement établi par l’Association Holstein Slovaque, la SHA (Slovenská Holsteinská Asociácia). A noter que deux autres filles de MATTHEW se trouvent dans le top 30 à la 11ème et 29ème place.

Plus d’infos sur le site du SHA.

Le schéma Gènes Diffusion en Australie porte ses fruits

GD Jake Penya-IMP-ET avec Cody, le fils de Gary HIBBERD, qui a présenté la génisse lors du concoursEn Australie, la génétique Gènes Diffusion commence à s’implanter durablement. Démarré en 2009, le programme de sélection Australien de Gènes Diffusion a vu les premiers produits naître en août 2010. Parmi ceux là, une génisse a participé au concours Holstein Heytesbury Show (dans l’Etat de Victoria) où elle a remporté le championnat dans la catégorie génisse. GD Jake Penya-IMP-ET (c’est son nom) est une génisse provenant du montage Oman Jake x Welcome Ozzie Penya Ex 90 (Goldwyn). Elle est née dans l’élevage de Lee et Gary HIBBERD à Timboon (Victoria), éleveur partenaire de Gènes Diffusion en Australie où naissent la quasi-totalité des embryons du schéma.

33 produits (16 mâles et 17 femelles) sont issus des premiers embryons de la branche australienne du schéma de sélection Gènes Diffusion, initié en raison du statut sanitaire unique dans ce pays qui permettra à Gènes Diffusion d’exporter facilement dans la plupart des pays dans le monde.

A noter également que ces animaux ont fait l’objet d’un génotypage en France. De ces accouplements, les taurillons les plus intéressants sont entrés dans le schéma français.

Réagir à cette actualité

 

index charolais

INDEX

 

Charolais