Gènes Diffusion au SIAM de Meknès (Maroc)

Pour la 4ème année consécutive, Gènes Diffusion était présent au SIAM de Meknès aux côtés de l’ANPVR. Pour le croisement industriel au Maroc, le charolais est « la » race de référence.

Au Maroc, la production de viande se fait essentiellement à partir du troupeau laitier et par le biais du croisement industriel. La race à viande privilégiée pour cette production est la race charolaise.

En France, pour la production de viande, la race charolaise dispose de 2 schémas de sélection : le premier est dénommé « Muscularité Précoce » (MP) et le second « Jeunes Bovins » (JB). Les taureaux issus du programme MP sont traditionnellement utilisés pour la production de veaux de boucherie (4 à 10 mois), alors que ceux issus du programme JB servent à la production de broutards pour l’exportation et la production de taurillons (15 à 16 mois).

Les taureaux charolais du programme MP étant testés sur femelles laitières (holstein et montbéliardes), les résultats obtenus sont directement transposables dans les M. Karimine, président de l’ANPVR, aux côtés d’AZELIERélevages marocains. La facilité de naissance est bien sûr déterminante. Ensuite vient la capacité du veau à produire rapidement de la viande puisque les boucheries locales demandent des carcasses beaucoup moins lourdes que le marché français. La finesse de l’os et le rendement sont les autres critères importants.

Dans le cadre de la 6ème édition du SIAM (Salon International de l’Agriculture du Maroc) qui vient de fermer ses portes et à AZELIER présenté par Simonl’initiative de son président M. Karimine, l’ANPVR (Association Nationale des Producteurs de Viande Rouge) avait organisé une grande opération promotionnelle sur les races à viande en présentant 5 taureaux de 5 races différentes : charolais, limousin, blond, gascon et bleu.

Pour l’occasion, l’ANPVR avait sollicité le groupe Gènes Diffusion pour la sélection du taureau charolais. C’est AZELIER, fils du mondialement fameux PINAY, qui a eu cet honneur. Agé de 5 ans et 4 mois, et pesant 1280 kg, AZELIER a été testé dans le cadre du programme JB de Gènes Diffusion (TEF / série B43). Il illustre parfaitement l’orientation de la sélection Gènes Diffusion et affiche d’ailleurs déjà des index IBOVAL très favorables :

IFNAIS CRsev DMsev DSsev FOSsev ISEVR CD ICRCjbf CONFjbf IABjbf
100 106 110 104 102 113 0,91 106 108 109

AZELIER a fortement impressionné le roi Mohammed VI qui inaugure traditionnellement le SIAM ainsi que le public venu nombreux. Le souverain marocain est le principal moteur du Plan Maroc Vert initié en 2008 pour développer l’ensemble des filières agricoles de son pays. En viandes rouges, le plan prévoit de faire passer la production nationale de 321.000 à 561.000 tonnes à l’horizon 2020.

Forte affluence devant le stand de l’ANPVR   Le charolais en bonne place sur le stand ANPVR

Quatre autres taureaux charolais présentés par Mustafa El Khaouli ont également fait forte impression : deux étaient fils de JOLYMPE, et deux fils d’OWEL, taureaux issus du programme MP de Gènes Diffusion. Actuellement l’ANPVR propose aux éleveurs marocains plusieurs taureaux MP parmi lesquels: JOLYMPE, TRIO, VALERY, VARS, ALBI, BOOSTER, CALVIN

Deux fils de JOLYMPE exposés au SIAM et propriété de Mustafa El KhaouliIl convient de féliciter le président Karimine et toute l’équipe de l’ANPVR pour les efforts déployés qui ont conduit au succès de cette présentation.

Sont également associés :

  • La société SOFRANA qui était en charge du regroupement et du transport des taureaux depuis la France
  • La société Livestock ABS qui a réalisé leur importation
  • Simon (jeune éleveur charolais originaire du Cher) qui avait en charge les taureaux pendant le SIAM et Alexandre Carlu, stagiaire Gènes Diffusion détaché à l’ANPVR

Photo groupeMention spéciale au Dr Fatima SAGHIR, directrice du CRIAK (Centre Régional d’Insémination Artificielle de Kénitra), qui a été mise à l’honneur lors de la remise des trophées.

La France était cette année le pays à l’honneur au SIAM. Elle était représentée par son ambassadeur B. Joubert tandis que J.P. Bachy, président de la région Champagne Ardennes, et A. Hazan, maire de Reims, avaient fait le déplacement.

Réagir à cette actualité

 

index charolais

INDEX

 

Charolais