Concours charolais de Macas en Equateur

Le samedi 21 et le dimanche 22 mai, les éleveurs charolais équatoriens s’étaient donné rendez-vous à Macas, capitale de la province de Morona Santiago… en Amazonie. Pour l’occasion, Patrick REVERSÉ, en charge du programme Charolais Optimal, était invité à juger le concours charolais.

Concours CharolaisSitué à 360 km de Quito et à 1000 m d’altitude en descendant les Andes côté Amazonie, Macas accueille chaque année deux concours charolais, le premier en mai à l’occasion de la Foire de Macas, et le second en novembre à l’occasion de la foire provinciale.

Lors de ce concours de mai, la génétique Charolais Optimal était largement représentée avec, entre autres, des mâles et des femelles de IBOB, LAUREL, NELSON, PINAY, … que Patrick REVERSE a dû départager sur la piste le dimanche.

Concours charolaisChez les femelles de 0 à 6 mois, c’est ELISSE, une fille de SUEDOIS x TOPAZE de l’élevage Montenegro issue d’un embryon importé, qui l’emporte, tandis que son propre frère l’emporte chez les mâles de 0 à 6 mois et devance un autre veau également issu d’un embryon importé de la combinaison VIRGIL SC x OVALE. ELISSE sera ensuite désignée Championne Réserve.

CHAVO, fils de LAURELChez les femelles de 7 à 12 mois, c’est MARY, une fille de IBOB x LAUREL de P. Rivadeneira qui l’a emporté devant une PINAY et une SUEDOIS.

Chez les mâles de 7 à 12 mois, c’est un fils de IBOB x LAUREL de l’élevage Ribadeneira qui prend la 1ère place. Dans la catégorie 13-24 mois, c’est « POCHOLO », fils de LAUREL et propriété de S. Soldado, qui l’emporte. Ce dernier est ensuite sacré Champion Jeune devant l’IBOB et le SUEDOIS.

Chez les mâles adultes, c’est encore un fils de LAUREL qui triomphe, « CHAVO » appartenant à R. Chacha, qui est aussi désigné Grand Champion de la Foire de Macas.

Veaux issus d'embryonsSeules 2 sections sur 8 seront remportées par des animaux issus de taureaux autres que Gènes Diffusion : la section des femelles de 13 à 24 mois revient à PATY, une fille d’INDIANA (Ucatrc) et chez les femelles de plus de 24 mois, c’est NELY, une vache de 8 ans issue d’une origine américaine qui l’emporte et s’adjuge le titre de Grande Championne.

La société SEPADEMG, représentant Charolais Optimal et basée à Macas, a profité de la manifestation pour mettre en évidence à côté de son stand les produits des taureaux Charolais Optimal et tout particulièrement 4 veaux issus d’embryons importés, 3 mâles et 1 femelle (cf combinaisons génétiques évoquées précédemment).

Réagir à cette actualité

 

index charolais

INDEX

 

Charolais