Accueil d'une délégation argentine en France

Du 03 au 10 octobre 2011, Gènes Diffusion a reçu une délégation de producteurs laitiers argentins et de vendeurs du CGL avides de découvrir la France, sa génétique holstein et Boulogne sur Mer…

Avesnes les AubertComme sur tous les marchés, la concurrence est rude sur celui des semences bovines en Argentine. L’Argentine n’ayant pas réellement de programme de sélection sur descendance, l’importation de semences laitières issues de taureaux testés est donc massive et historiquement en provenance des USA pour une bonne part. Les statistiques de 2008 indiquent qu’il y a 2 millions de vaches laitières en Argentine (97% holstein) et que 2 210 921 doses de semences laitières ont été commercialisées par 17 sociétés (dont 529 410 doses nationales et 1 681 511 doses importées).

Buire aux BoisGènes Diffusion est représenté depuis 2005 en Argentine par le CGL (Centro Genético del Litoral) basé à Margarita Belén dans le nord du pays. Producteur de semences en races à viande, Manuel García Sóla, directeur du CGL, a vu dans une alliance avec Gènes Diffusion l’opportunité de développer son activité au niveau national avec une offre complète lait et viande.

Boulogne sur MerEn Argentine, il y a deux grandes zones laitières : la province de Buenos Aires et les provinces de Santa Fé – Cordoba. C’est de ces régions que venaient les éleveurs reçus par Gènes Diffusion. Si à l’origine la production laitière argentine est essentiellement basée sur l’herbe pâturée, la tendance actuelle dans les meilleurs troupeaux est de plus en plus de garder les laitières sur une surface extérieure limitée (corral) et de distribuer le fourrage, le seul bâtiment étant la salle de traite.

En France, les éleveurs argentins ont bien sûr découvert un système différent avec des saisons plus marquées, une période hivernale durant laquelle les vaches sont à l’étable et le reste de l’année où elles sont en extérieur avec une complémentation adaptée.

Cinq élevages du Nord - Pas de Calais étaient au programme des visites, avec un mix de troupeaux, les uns avec une optique uniquement de production et d’économie laitière, Tour Eiffeld’autres avec une optique de sélection et de vente de génétique plus ou moins marquée :

  • GAEC Droulez à Avesnes les Aubert (59)
  • GAEC du Trèfle à Fontaine au Pire (59)
  • GAEC Terre & Lait à Béthonsart (62)
  • M. Et Mme Jean-Noël Dubus à Buire au Bois (62)
  • M. Bernard Boulet à Tardinghen (62)

Les 11 éleveurs argentins présents ainsi que 3 vendeurs du CGL, auxquels s’était joint Juan M. Cerón, directeur technique de la laiterie Colanta en Colombie, ont été impressionnés par l’homogénéité des troupeaux, la qualité des mamelles, la technicité des éleveurs ainsi que les niveaux de production atteints (entre 9 000 et 11 500 kg). Leur intérêt s’est bien sûr porté sur la descendance des taureaux commercialisés en Argentine et que certains avaient déjà utilisés : ROUMARE, ROTHENEUF, SALISBURY, TASMAN, TEXAS, UTAH, UMBROGLIO, VAUCLUSE, ACTION, BERNAC, BRAHMS RED, COLDFRIEND, CYPRIPEDE, DELIGHT, DYONNE

Le groupe a particulièrement apprécié l’accueil qui lui a été réservé dans les élevages visités. Un grand merci aux éleveurs de la part de Gènes Diffusion et de l’ensemble de la délégation ainsi qu’aux techniciens qui ont préparé ces visites.

Réagir à cette actualité