Gènes Diffusion / Genus

Construction d’un partenariat stratégique international en génétique bovine.

Gènes Diffusion et Genus, deux acteurs majeurs sur le marché mondial de la génétique et de la reproduction en espèce bovine, mais également porcine, viennent de signer un accord de partenariat. Celui-ci inclut notamment la distribution conjointe d’une partie de leurs gammes bovines sur un certain nombre de territoires.

PaillettesCet accord va générer des bénéfices croisés pour les deux acteurs :

  • L’enrichissement de leur offre génétique respective, avec une ouverture sur des pedigrees originaux permettant de répondre aux attentes des éleveurs des deux structures en termes de variabilité génétique.
  • L’élargissement du réseau de distribution pour l’ensemble des taureaux, permettant ainsi une meilleure valorisation des ressources génétiques de part et d’autre.
  • Une complémentarité sur les différents axes de sélection dans les deux Entreprises de Sélection, optimisant les résultats de l’indexation génomique multi-­‐pays.
  • Un renforcement de la sécurité sanitaire, avec des taureaux hébergés sur des continents distincts, bénéficiant de statuts sanitaires ouvrant davantage de possibilités.

A plus long terme, cet accord devrait permettre des synergies, favorisant le développement de technologies de pointe pour tous les éleveurs.

Genus

Logo GenusGenus est présent dans plus de 70 pays sous les marques ABS (secteurs laitier et races à viande) et PIC (secteur porcin) et y fournit des semences et des animaux de race pure de génétique supérieure. Les descendances des reproducteurs Genus produiront du lait ou de la viande avec une meilleure qualité et une meilleure efficacité économique afin de satisfaire au mieux les chaînes de production agroalimentaires.

L’avantage compétitif du groupe Genus s’est construit par le développement de ses propres lignées génétiques et des biotechnologies, ainsi qu’une infrastructure de production et un réseau de distribution mondial.

Genus siège à Basingstoke, Angleterre, et possède des filiales dans 30 pays et 5 continents avec des laboratoires de recherche à Madison, Wisconsin, USA.

Les chiffres clés de Genus

- Chiffre d’Affaires : 341 Millions de Livres Sterling
- Volume : 15,7 millions de doses de semences bovines congelées vendues dans le monde
- Personnel : 2 189 salariés

- Activité groupe : www.genusplc.com
- Activité bovine : www.genusbreeding.co.uk
- Activité porcine : www.pic.com/France

 

Gènes Diffusion

Logo Gènes DiffusionEntreprise pionnière sur les technologies de la génétique et de la reproduction animale (bovins, porcins, lapins, équins), Gènes Diffusion est depuis 65 ans l’un des principaux partenaires de l’élevage en France et dans le monde avec des filiales en Hollande, Belgique, Allemagne, Espagne, Etats-­‐Unis, des participations en Pologne, Maroc, Hongrie, Argentine, Colombie, Australie, Russie, Chine et un réseau de distribution dans plus de 40 autres pays.

Développement de programmes de sélection génétique, production de semence, insémination animale, conseil génétique, suivi de reproduction, échographies, transplantation embryonnaire, OPU-FIV…, les technologies et services proposés par l’entreprise s’appuient sur des travaux de recherche de haut niveau, menés par une équipe d’ingénieurs et de scientifiques, en partenariat avec de nombreuses universités au niveau international.

Depuis 2009, Gènes Diffusion a notamment procédé à la création d’une plateforme génomique multi-­espèces, basée sur le site de l’Institut Pasteur de Lille, dans l’objectif de proposer aux éleveurs, aux entreprises de sélection, aux coopératives et à tous les acteurs de l’élevage, des services sur-­‐mesure de biotechnologie avancée.

Le groupe Gènes Diffusion en chiffres (données 2011) :

- Chiffre d’Affaires 2011 : 59 521 K€
- 2,3 millions de doses de semences bovines vendues dans le monde (parts de marché en France : 30% en race holstein, 64% en race charolaise)
- 3,2 millions de doses porcines commercialisées dans le monde, dont 2,3 millions en France
- Personnel : 400 salariés

Réagir à cette actualité