Charolais Optimal s’illustre en Equateur

Concours charolais de MacasLa race charolaise est fortement implantée dans la partie amazonienne équatorienne et plus particulièrement dans les provinces de Pastaza, Moriano-Santiago et Zamora-Chinchipe. L’insémination artificielle permet une large utilisation de la génétique française avec un engouement certains pour les taureaux testés qui garantissent vêlages faciles, performances et qualités maternelles. Les 2 et 3 novembre 2013, Patrick REVERSE, responsable du schéma de Gènes Diffusion jugeait les concours de Macas et Zamora, Championne Macas2 villes majeures, situées au cœur des zones d’expansion de la race charolaises.

A Macas chez les femelles, c’est une fille de TAMILLY qui a été consacrée grande championne (sa mère est une fille de SUEDOIS x TOPAZE, un embryon importé de France). Chez les taureaux, c’est la combinaison IBOB x LAUREL qui est montée sur la plus haute marche du podium.

A Zamora, ce sont les combinaisons IBOB et JUMPER par LAUREL qui ont été consacrés champion et championne.

Champion Macas 2013LAUREL a amélioré de façon marquante les facilités de naissance, la précocité et les qualités maternelles. Le taureau champion, Zamora 2013Le croisement avec IBOB a amené du format avec une excellente morphologie et JUMPER a apporté du format, des qualités de race et d’excellentes qualités maternelles.

Aujourd’hui, en matière d’amélioration génétique, d’autres taureaux ont pris le relais comme SIDNEY, ARTOIS, ROUKY, La race charolaise s'adapte parfaitement aux conditions localesRETHEL, TEMPO, VIRGIL SC, TOULON… et contribuent à une bonne image de la race charolaise avec du vêlage facile, d’excellentes performances en croissance-morphologie et de bonnes qualités laitières.

Réagir à cette actualité

 

Chaîne You Tube de Gènes Diffusion