FAMOUS MAN : ses 1ères filles confirment

Que ce soit en élevage ou sur les concours, les filles des taureaux génomiques se font désormais largement remarquer. C’est le cas notamment des filles de FAMOUS MAN, qui reste le n°1 des taureaux génomiques dans sa classe d’âge. Deux techniciens et deux éleveurs partenaires de l’Entreprise de Sélection nous livrent leurs témoignages.

Des pis et membres de qualité

Les filles de FAMOUS MAN que Mickael FIEVET, technicien génétique au CIA Gènes Diffusion, et Olivier BALLE-PIERRE, relais génétique, ont pu observer sont principalement issues d’accouplements raisonnés sur mères à taureaux. Globalement, elles ont vêlé autour de 24 – 25 mois, voire avant pour quelques-unes.

Du point de vue de la capacité corporelle, la taille est bonne, la profondeur de corps normale et la largeur de poitrine remarquable.

Le poste mamelle reflète bien, quant à lui, ses index génomiques. « On note très peu de volume, des attaches arrières larges et hautes de même qu’un placement de trayons idéal», précise Olivier BALLE-PIERRE.

Le poste membres est, pour Mickaël FIEVET, leur plus grande qualité. L’angle jarret est optimal. Il est bien coudé. « J’ai aussi constaté un bon alignement arrière et une locomotion aisée », complète Olivier BALLE-PIERRE.

Par ailleurs, les 2 techniciens s’accordent à dire que la solidité du dessus reste un point à protéger lors des accouplements.

Au niveau de l’état corporel après vêlage, « elles ont la particularité de rester en forme, ce qui semble prometteur pour la longévité et la fertilité », note Mickaël FIEVET. Si elles sont conformes à leurs index, « on espère les retrouver demain au niveau de la protéine, du comptage cellulaire et du poste mamelle », conclut Olivier BALLE-PIERRE.

Des résultats à la hauteur des attentes

Les éleveurs utilisateurs du taureau FAMOUS MAN apprécient particulièrement ses qualités de production et morphologie.

Pour le GAEC CABON (Plourin - 29) qui a vu vêler les 3 premières filles de FAMOUS MAN en France, ce taureau mérite d’être utilisé. Les résultats obtenus corrèlent avec ce qui avait été annoncé : la meilleure d’entre elles, produisant 40 kg de lait, vient d’être pointée TB 88. Ses congénères ont obtenu la note globale de TB 85 et B+84. Ce sont, pour Patrick CABON, des jeunes vaches productives et pourvues d’une très bonne mamelle, large et haute. Elles ont suffisamment de gabarit pour des jeunes vaches et demeurent faciles à vivre. « On ne les remarque pas dans le troupeau, notamment à la traite ».

Pour le GAEC GALLAIS (Le Rheu - 35) où FAMOUS MAN est né, la morphologie est également le point fort des 3 filles vêlées. Concernant la mamelle qui est l’organe le plus sollicité de la vache, elles sont dans le haut du panier avec une bonne texture après la traite, compte tenu d’une bonne irrigation. Si le gabarit est, selon l’éleveur, supérieur à la moyenne, les dessus sont parfois à surveiller du fait de l’influence de Man-o-Man. Ces vaches se déplacent facilement, « même si l’ossature pourrait être plus nette pour certaines au niveau du jarret », tempère-t-il.

D’un point de vue pratique, ce sont des vaches volontaires pour la traite. « La vitesse de traite est normale. Si, pour l’instant, un seul contrôle a été effectué, elles semblent bien démarrer leur lactation sur l’élevage », illustre-t-il.

Réagir à cette actualité