Une génétique, un élevage, une passion

Installé depuis 1992, Eric BENNETON est à la tête de l’EARL de Boudernault à Champlost (89), l’un des élevages charolais français reconnus pour ses performances. Ce passionné d’élevage fait partie de ces éleveurs élites qui ont réussi à « sortir » plusieurs taureaux dans le catalogue Charolais Optimal. Les derniers en date sont UNANIME (Idéaliste x Casoar), récemment diffusé, et peut-être VEZELAY (Nayel x Jocrisse) et BLENEAU (Relief x Casoar), taureaux de testage en cours d’évaluation et susceptibles de figurer aux pages des catalogues ces prochaines années.

La passion de l’élevage

Eric BENNETON« L’élevage est ce qui m’intéresse le plus » souligne Eric BENNETON. Et on veut bien le croire au regard du niveau génétique de son troupeau charolais de 45 vaches. « J’ai toujours été éleveur charolais et mes parents également et il n’y a aucun taureau dans mon élevage » ajoute l’éleveur. « Mon père inséminait déjà beaucoup à son époque » relate Eric BENNETON et c’est tout naturellement qu’il a suivi cette voie. Aussi, il est vrai que sa période de vêlage (de fin septembre à fin novembre) favorise l’utilisation de l’IA. L’insémination n’est pas le seul canal de procréation et de diffusion de la génétique dans le cheptel. Le transfert d’embryons est régulièrement pratiqué sur les meilleures femelles du troupeau.

Aidé en cela par Michel DEWAELE au départ de la collaboration, puis par Bruno ELMANOWSKY aujourd’hui, tous deux techniciens charolais de la CECNA, l’éleveur réalise ses accouplements Balade, fille de PINAYen tenant compte de ses critères de sélection : Croissance, Lait et Fertilité. Ce dernier est d’ailleurs un des critères que l’éleveur compte travailler davantage dans un avenir proche malgré la faible héritabilité du critère. Mais Sébastien LANDEMAINE, technicien Charolais au sein de Gènes Diffusion, rassure: « la génomique va certainement aider à la sélection du critère Fertilité, pour encore mieux le travailler » prévient-il.

Pour les accouplements Mères à Taureaux, l’équipe technique du schéma Charolais Optimal de Gènes Diffusion, apporte ses conseils d’accouplement et l’aide dans ses choix. Un apport précieux mais légitime tant les souches de l’élevage sont toujours d’excellentes familles à travailler pour Gènes Diffusion.

Justesse et ses 23 veaux

Gènes Diffusion et les techniciens Charolais de la CECNA se sont particulièrement intéressés à la « Souche Clarinette ». Clarinette (ORCHESTRE) a donné une fille de VIF qui a produit Justesse avec CASOAR. Et c’est avec Justesse que cette souche a véritablement confirmé sa supériorité de production.

UNANIMEDéjà, à l’époque, Justesse se détachait du troupeau. « C’était une grosse vache d’élevage dotée d’un gros bassin et qui était très laitière » se souvient l’éleveur. Justesse a eu 23 veaux durant ces 12 années d’existence au sein de l’élevage. Et parmi toutes les lignées engendrées par Justesse on retrouve la trace, quelques générations plus loin (voir schéma ci-contre), de Rosy, une JOCRISSE qui avec NAYEL a produit le taureau VEZELAY, actuellement en testage chez Gènes Diffusion (diffusion possible en 2012).

Bruyère, fille d'UNANIME présente dans l'élevage d'Eric BENNETONEnfin, parmi les 23 veaux issus de JUSTESSE, on retrouve le nouveau taureau Gènes Diffusion UNANIME issu d’un accouplement avec IDEALISTE. Et plus récemment, Justesse a donné le taureau BLENEAU (RELIEF), également en cours de testage.

Famille Justesse

Le goût du travail bien fait

Il n’est plus à démontrer que l’apport de la génétique au sein d’un élevage charolais favorise l’émergence de bonnes souches productives, susceptibles de faire naître les reproducteurs de demain. Même si Eric BENNETON travaille avant tout pour l’amour du métier, la gestion de son élevage n’est pas seulement reconnue de la Coopérative d’IA et du Schéma de sélection mais aussi grâce aux distinctions que son travail a engendré :

  • Sabot de bronze pour le département de l’Yonne en 2001
  • Sabots d’argent pour la région Bourgogne en 2004 et 2008
  • 1er prix du Challenge National UPRA 2008

Eric BENNETON utilise le meilleur là où il se trouve et c’est tout naturellement que la génétique lui apporte satisfaction. « J’utilise la génétique pour rentabiliser au mieux mes investissements et pour progresser rapidement » précise t-il. Même en temps que céréalier, il utilise toujours le meilleur…

L'EARL de Boudernault en chiffres

2 associés : M. et Mme BENNETON

239 ha de SAU dont 170 ha de céréales et 69 ha de pâtures

Atelier de 10 000 poules pondeuses reproductrices

Votre avance est notre passion
  

Index Charolais Charolais