Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
L'APPEL AUX SERVICES GENES DIFFUSION
SARL AGENA – Heugnes (36)
Laurent Daubord, le responsable d’élevage, et son équipe gèrent un troupeau de 1 200 truies, dont 1 050 sont destinées à la production et 150 à l’auto-renouvellement. Ce troupeau est conduit à la semaine avec un objectif de 50 truies à la mise-bas et un sevrage à 21 jours.
Le bloc verraterie compte 7 verrats en production. Les prélèvements sont faits en grande partie le lundi matin pour avoir de la semence fraîche, mais quelques-uns sont réalisés le jeudi soir et le vendredi pour l’insémination des cochettes qui sont en chaleur le weekend.
En 2004, séduit par le concept et dans l’objectif de simplifier le protocole d’IA, le chef d’élevage décide de travailler avec la sonde d’auto-insémination Gedis (devenu le Selfix depuis). Jusqu’alors en sonde intra-utérine, toute l’équipe en apprécie particulièrement :
• le gain de temps
• le fait de ne plus avoir à réchauffer les doses
• la facilité d’utiltisation
• la pression d’éjection de la semence proche de celle du verrat

En prélèvement à la ferme depuis ses débuts en 1991 et en partenariat avec Gènes Diffusion, l’équipe a mis en place depuis 2015 le nouveau dilueur Elixir. Grâce à sa longue conservation, ils peuvent désormais utiliser les doses produites le jeudi ou le vendredi jusqu’au lundi.
EARL MOULAT – Urost (64)
Naisseur-engraisseur depuis plus de 25 ans, Henri Loustau est récemment devenu multiplicateur pour la génétique Topigs Norsvin (depuis Octobre 2017, après restructuration et vide sanitaire). Il gère aujourd'hui 190 truies et 62 hectares de céréales qui alimentent sa FAF.
Alors qu’Henri travaillait en prélèvement à la ferme à ses débuts, il a ensuite décidé d’avoir recours à l’insémination artificielle afin de sécuriser la qualité de ses doses de semence. Afin d’avoir accès aux meilleurs reproducteurs pour son activité, il est désormais client Gènes Diffusion et ses doses lui sont livrées en messagerie express (J+1).

Pour ses débuts de multiplicateur, Henri observe déjà 95% de cochettes pleines en 1ère IA et entre 15 et 15,5 nés totaux en moyenne (résultats sur 4 bandes).« Pour un peuplement, je suis loin d’avoir à me plaindre et je ne regrette pas d’avoir fait confiance à Gènes Diffusion…la preuve ! » nous confie-t-il.

La fertilité est très bonne, ce qui permet à Henri de diminuer le nombre de ses femelles à l’IA, pour le même nombre de femelles en mise-bas (24/bande).

Concours photos
"Un selfie avec un SelFix"

A l'occasion du SPACE, un concours photos a été organisé auprès des éleveurs porcins. Une seule règle : "Prendre un selfie avec...un selfix !"


Une sélection des meilleurs clichés a été présentée sur le stand porcin lors du Space. Grâce aux 137 votes réalisés lors du salon, nous avons le plaisir de vous communiquer la liste des gagnants.


Félicitations à l'ensemble des éleveurs participants et plus particulièrement aux 3 élevages gagnants.

NOUVEAUTÉS : retrouvez-nous sur Facebook !

  Nous contacter -   www.genesdiffusion.com
Cliquez ici pour vous désabonner