La génétique française appréciée en Argentine

Malgré une politique nationale défavorable à l’importation de produits étrangers, les éleveurs argentins sont de plus en plus techniques et intensifient leurs productions. C’est à Rafaela, au cœur d'un des principaux bassins laitiers d'Amérique Latine, que nous partons à la découverte de la production laitière argentine avec notre guide, Mariano Morra, responsable des ventes du CGL (Centro Genético del Litoral).

Une politique de contrôle de prix

Mariano MORRA, responsable régional des ventes pour le CGL (zone Centre)L’Argentine a un fort potentiel de production laitière avec ses bassins laitiers traditionnels aux conditions pédoclimatiques particulièrement favorables que sont les provinces de Buenos Aires, Santa Fé et Cordoba. Elle peut aussi compter sur une filière aval dont la capacité industrielle est conséquente. Cependant, de nombreux producteurs sont tentés d’abandonner l’élevage laitier pour se tourner vers les grandes cultures, compte tenu de la Ici en Argentine, il y a une forte compétition entre les cultures (surtout le soja) et les vaches laitièresconjoncture internationale actuelle et des incertitudes sur l’avenir de la production laitière. Le gouvernement exerce en effet depuis 2005 une politique de contrôle des prix et des exportations, ceci dans le but de déconnecter les prix intérieurs des cours mondiaux. Les pouvoirs publics mettent en priorité l’approvisionnement du marché intérieur. Ils n’autorisent l’ouverture des registres d’exportation du lait qu’une fois la demande interne satisfaite.

Des éleveurs dotés d’une grande capacité d’adaptation

Infrastructure simple: un bloc traite et une laiterieLa concurrence au niveau des terres entre lait et soja fait que les éleveurs argentins sont de plus en plus enclins à mettre dans la balance la rentabilité de leur exploitation laitière et celle du soja.

Ici, traditionnellement, les vaches sont 365 jours par an dehors, ce qui veut dire que la production est économique mais soumise aux aléas climatiques (manque d'herbe l'été, inondations en 2007…). Le coût de production se situe autour des 0,15 euro/litre dans le bassin de Rafaela.

Les infrastructures sont simples mais fonctionnelles. Le pâturage de la luzerne est une pratique courante, par contre, aussi surprenant En Argentine, ce sont les éleveurs qui inséminentque cela puisse paraître, le soja ne rentre quasiment pas dans l'alimentation des vaches. Avec la volonté d'intensifier la production et de stocker des fourrages, des stabulations commencent à apparaître dans le paysage et des CUMA voient le jour, une nouveauté dans un pays où la production est très individualiste. Cette démarche va aussi dans le sens de la recherche d'une meilleure génétique.

Pour lisser les fluctuations du prix du lait et augmenter leurs marges, certains éleveurs ont même décidé de transformer leur lait en fromage pour être moins tributaires du marché.

La génétique française pour des solides productrices

Luis Gisbert explique ses choix d'accouplement« Dans mon troupeau, je cherche à améliorer la production laitière et la fertilité » explique Sergio Andres Priotti. Ce jeune agriculteur de 25 ans s’est installé avec son père et ses 2 frères après 3 ans d’études de vétérinaire. Ensemble sur 750 ha, ils gèrent un troupeau de 1000 vaches laitières. Le reste de la surface agricole (3000 ha) est destiné aux cultures commerciales. Sergio est motivé par la production laitière et ça se voit. « 80% de Paysage typique avec les vaches laitières couchées dans la luzernela ration est constitué de luzerne pâturée et les vaches doivent marcher beaucoup. La base de notre troupeau est de la génétique nationale appelée ici Holando Argentino et il nous faut corriger des problèmes de membres. Aujourd'hui, nous sélectionnons des taureaux français avec une attention particulière sur ce critère ». Depuis un an et demi, cet éleveur utilise à 100% des taureaux de Gènes Diffusion. « Parmi les taureaux que nous utilisons, SURFEIT et ARTOIS offrent un bon compromis entre lait, qualité des membres et fertilité ».

Des qualités fromagères incontestables

Fille de SPORT, taureau apprécié pour le caractère laitier et les membres solides Ces génisses de génétique française sont prometteusesLuis Gisbert est à la fois vétérinaire, commerçant (produits vétérinaires et semences) et il gère l'élevage familial. Il est fier de nous montrer sa fromagerie « La Rivera ». Elle transforme deux fois par jour les 5 000 litres de lait produits journellement par les 200 vaches laitières de l’exploitation. « Ce sont les taux qui m’intéressent. J’avais l’habitude d’utiliser de la génétique néo-zélandaise mais, avec mon niveau de production, les pis ne tiennent pas. J’ai fait le choix pour la génétique française qui combine de bonnes qualités fromagères avec des attaches de mamelle excellentes. ROUMARE est mon favori, mais des taureaux comme SPORT et TASMAN, également très bons en pis, font partie des taureaux que j'utilise ».

 

 

Lire actu Lire les dernières actualités du Lait Autour du Monde

Lire actu Lire les dernières actualités Gènes Diffusion

Réagir à cette actualité

 

Lait Autour du Monde

Centro Genético del Litoral

Le Centro Genético del Litoral, dirigé par Manuel GARCIA SOLÁ, est l’importateur exclusif de Gènes Diffusion en Argentine. Cette entreprise reconnue en génétique viande mais qui n'a commencé à commercialiser des semences laitières qu'en fin 2005, est déjà leader en Argentine pour la vente de génétique européenne.

François DESMONS et Manuel GARCIA SOLÁ devant l'entrée du CGL

Grâce à la qualité de la génétique de Gènes Diffusion, le potentiel de croissance est énorme surtout quand l'on sait que seulement 50% des élevages laitiers argentins pratiquent l’insémination.

Dans un pays qui compte 2 millions de vaches laitières à 98% holstein, n'a pas de programme de sélection structuré et a importé 1,7M de doses laitières en 2008 (75% des doses commercialisées), la génomique va incontestablement jouer un rôle important.

Gènes Diffusion est partenaire du projet « Le Lait Autour du Monde », mené par Arnaud BARANGER et Martine BROUWER, consistant en un tour du monde à vélo sur la thématique de la production laitière.

  Cliquez ici pour suivre leur parcours.

index charolais

INDEX

 

Charolais