De la semence sexée pour la Hongrie

Etable entravée transformée en logettesEn Hongrie, les exploitations sont très grandes et la holsteinisation s’est déroulée à grande vitesse ces 30 dernières années. Aujourd’hui, plus de 90% des vaches laitières sont de race Holstein.

« En Hongrie, nous avons le plus grand nombre de vaches par élevage d’Europe Centrale ainsi que la meilleure production laitière par vache, selon les chiffres du Contrôle Laitier » commente Mihaly BALOGN, Responsable de la sélection chez Bos Genetic. Avec 350 vaches laitières par exploitation et une production moyenne de 8 900 litres par vache, la Hongrie est également championne en utilisation de semence sexée.

650 vaches Holstein pour 120 actionnaires

Les vaches de l'exploitation de Miha'ly LaszloDans le petit village de Biharnagybajom, à proximité de la ville de Debrecen, Laszlo MADAR gère un atelier lait de 650 vaches laitières. A la fin des années 80, l’élevage a commencé par du croisement Holstein sur un troupeau, initialement 100% Simmental. Aujourd’hui, la production moyenne de l’élevage se situe à plus de 10 400 litres par an à 3,5% TB et 3,3% TP. Cette exploitation est propriété de 120 actionnaires. A l’époque socialiste, tous les sociétaires de la ferme étaient employés sur l’exploitation. A ce jour, seulement 50% des actionnaires sont employés.

Eleveur de l’année 2010

« Nous avons des critères de sélection très Mihaly Laszlo a été élu « éleveur de l’année 2010 » par 
        l’association Holstein hongroise sévères sur notre exploitation : Mamelle et membres » explique Laszlo, « Pourtant, ce n’est pas toujours facile à suivre car le taux de réforme et la productivité imposent parfois d’autres choix. » Cette gestion de rigueur a été récompensée cette année : Laszlo a été élu « éleveur de l’année 2010 » par l’association Holstein hongroise.

Semence sexée sur primipares

« Je mets systématiquement de la semence sexée sur mes génisses pour la première et la deuxième insémination » explique Laszlo. L’éleveur utilise de la semence sexée depuis 3 ans et en est satisfait. « J’ai un taux de fécondation de 1,8 paillettes par IA gestante. » Sur les multipares, Laszlo n’utilise pas de semence sexée comme le taux de fertilité sur ce groupe est de 3,2 paillettes en moyenne. Les avantages ? « 95% des veaux de la semence sexée sont femelles, ce qui m’a permis d’accroître la taille de mon troupeau de 550 à 650 vaches laitières en moins de 3 ans. Cette année, nous espérons vendre nos 40 premières génisses pleines pour le marché russe. »

 

 

Lire actu Lire les dernières actualités du Lait Autour du Monde

Lire actu Lire les dernières actualités Gènes Diffusion

Réagir à cette actualité

 

Lait Autour du Monde

BOS GENETIC

Taureau Holstein PrésentationBos Genetic est le premier centre d’insémination de Hongrie. Cette entreprise emploie 20 personnes à temps plein, mais sa dimension est internationale. Elle vient tout juste de fêter son 25eme anniversaire. Bos Genetic compte pas moins de 150 taureaux dans ses étables. Parmi eux se trouvent 60 taureaux français.

L'équipe de Bos Genetic« Nous travaillons depuis 4 ans en partenariat étroit avec Gènes Diffusion. Chaque année, nous recevons 15 taureaux de France. Comme les conditions d’élevage sont bien spécifiques en Hongrie, c’est important pour nous de réaliser notre propre testage. Ici les laitières sont souvent noyées dans des troupeaux de plus de 1000 vaches dans des étables pas toujours très confortables. » explique Dr. Istvan Monostori, directeur général de Bos Genetic. Depuis 3 ans, Gènes Diffusion est entré au capital de Bos Genetic et cela a permis de développer de manière importante le partenariat entre les deux structures. En Hongrie, VAUCLUSE est actuellement le taureau importé le plus populaire. En semence sexée, c’est ROYAUME « pour sa bonne fertilité ».

Gènes Diffusion est partenaire du projet « Le Lait Autour du Monde », mené par Arnaud BARANGER et Martine BROUWER, consistant en un tour du monde à vélo sur la thématique de la production laitière.

  Cliquez ici pour suivre leur parcours.