Jouer la carte de la sélection génomique

Considéré comme le n°1 en morpho des fils de ROUMARE en France, DOMIN EURO a rejoint, cette année, la gamme génomique « Premium » du catalogue été 2010 de Gènes Diffusion. Rencontre avec le GAEC de la Guinguette, naisseur de ce taureau issu de la famille Bellwood Menthe. Situé à Grandchamp dans les Ardennes (08), cet élevage s’est, l’an passé, résolument tourné vers la génomique pour augmenter son niveau d’ISU qui est pourtant déjà le premier du département des Ardennes.

Jean-Marc CANNEAUXC’est tout naturellement en 1982 que Jean-Marc CANNEAUX s’associe avec son père pour former le GAEC de la Guinguette. « J’ai toujours su que j’élèverais des vaches », explique-t-il. La structure compte, aujourd’hui, quatre associés : Jean-Marc CANNEAUX et deux de ses frères, Jacky et Sylvain, ainsi que son épouse, Edith. Alors que Jacky CANNEAUX a plutôt en charge la traite et la conduite des cultures, Edith la traite et les veaux, Sylvain la gestion du parc matériel, Jean-Marc CANNEAUX s’occupe plus globalement de gérer l’exploitation et l’élevage. A Grandchamp, l’exploitation s’étend sur 60 ha sur un site en penteCe qu’il aime par dessus tout c’est la sélection. « L’astreinte de la traite ou encore le fait de se lever la nuit pour un vêlage ne me pèsent pas tant qu’il s’agit d’observer le résultat des efforts effectués en matière de génétique », précise-t-il. Et les chiffres sont là. Avec 136 points, l’élevage du GAEC de la Guinguette détient le meilleur ISU du département des Ardennes. « Il fait partie des 80 premiers troupeaux de France », commente Christophe LAMBERT, technicien génétique au CIA Gènes Diffusion et conseiller de l’éleveur.

Si le niveau génétique du troupeau commence à s’extérioriser, l’exploitation présente toutefois l’inconvénient d’être dispatchée sur onze communes. « Certains bâtiments et parcelles sont éloignés de 23 km, ce qui représente une perte de temps, une perte économique et de rentabilité de bâtiments », note l’éleveur.

Inebriety, la première pure Holstein

Souhaitant insérer du potentiel « mères à taureaux » dans le troupeau, Jean-Marc CANNEAUX et ses associés achètent leur première « pure » Holstein en 1984, lors de la deuxième vente de Noyelles-sur-Escaut. Il s’agit d’Inebriety. Née en 1982, cette fille de STERK IJON leur a couté 1,5 fois la somme qu’ils comptaient investir au départ. Inebriety est une ascendante d’Hymne (BLACKSTAR x UGELABELL) qui est à la base de 30% du troupeau de vaches laitières.

En 1999, le GAEC intègre la charte Gènes Diffusion et reçoit une première génisse, Parabole (MANFRED) dont la mère est Luke Suzy, issue de la même souche que le taureau OZENIT. Parabole est l’ascendante d’Ermes (PLANET x FBI X NOMBREUX x JESTHER) et de Davina (ROTHENEUF x FBI X NOMBREUX x JESTHER). Ces deux femelles qui détiennent respectivement le meilleur et le 2ème ISU du troupeau en génomique seront collectées au profit de la charte Gènes Diffusion. La souche Parabole a également généré le mâle Floc Euro (BERNAC x FBI x NOMBREUX x JESTHER) qui est en attente de résultats de génotypage.

DOMIN EURO, un fils d’Euro Bague

Autre souche importante de l’élevage : Tracy (BORMIO x CORKY X DOMBINATOR). Née en 2002, elle a pour mère « Ophélie », grand-mère « Mulotte » et arrière-grand-mère « Ulotte », la génitrice de JANZE MOUN. Etant à la base d’environ 10% du cheptel laitier, Tracy a notamment mis au monde neuf vaches laitières dont une de V.EATON, quatre de JEFFERSON et quatre de ROUMARE dont Euro Danube qui a produit avec CAESAR le mâle, Flic Euro. Ce dernier est entré en station.

Euro Bague est la mère de DOMIN EUROTrois ans plus tard, un embryon charte de SHOTTLE sur la pleine sœur de TEXAS est posé dans le troupeau. Euro Bague (SHOTTLE x DUTCH BOY x CONVINCER) naît en 2006. Sa mère n’est autre que « Toscane », sa grand-mère « Rosière » et son arrière-grand-mère « Menthe » qui est la tête de souche de l’élevage CABON.

DOMIN EUROEurobague est, aujourd’hui, la mère du taureau DOMIN EURO (ROUMARE) dont les doses sont diffusées par Gènes Diffusion dans le cadre de la gamme génomique « Premium ». Pourvu d’une longévité extrême, il est le n°1 en morpho des fils de ROUMARE en France.

Avec MAXWELL, Euro Bague a également produit Euro Dalmat qui a été collectée l’an passé avec MAN-O-MAN pour donner deux mâles et une femelle, et avec COLDFRIEND pour faire naître une femelle. Ils sont tous en attente de résultats génomiques.

Les taureaux accouplés avec Euro Bague ne manquent pas. Collectée avec THOIRY, elle a donné vie à deux femelles (Euro Erma, Euro Escal) et un mâle, Emir Euro, qui est entré en station d’élevage. Elle a également eu deux femelles avec ANGELO et quatre filles avec VAUCLUSE dont Euro Every qui devrait être collectée avec EFFUSION. Tout récemment, Euro Bague vient d’être collectée avec CABARET.

Faire confiance à la génomique

Jean-Marc CANNEAUX et son technicien génétique, Christophe LAMBERTSi le GAEC de la Guinguette a depuis toujours eu pour objectif de sélection la production de bonnes vaches laitières « morpho », aujourd’hui, il s’attache plus à viser un ISU élevé. « En fait, dans la liste de pères à taureaux, nous allons choisir des taureaux pourvus d’une bonne morphologie avec au minimum 140 points d’ISU », illustre l’éleveur qui se tourne davantage vers la génomique en utilisant, cette année, des taureaux Premium comme CYPRIPEDE, DOMIN EURO, DEIGE, DOALL… Il a recours également aux packs « santé » et « équilibre ». « Si l’on veut augmenter le niveau d’ISU, la sélection génomique est l’une des cartes à jouer, à condition de ne pas se focaliser sur un reproducteur », développe-t-il. Par ailleurs, il évite de faire entrer trop de descendances de JOCKO, O-MAN pour préserver la variabilité génétique. Concernant son plan d’accouplement, Jean-Marc CANNEAUX fait confiance à son technicien génétique, Christophe LAMBERT. « En moyenne, 35 génotypages sont effectués par an. En fonction de mes objectifs qu’il a bien cernés, Christophe me propose les meilleurs accouplements ».

Reste que, dans dix ans, Jean-Marc CANNEAUX sera le premier des associés à partir en retraite. « Afin d’assurer au mieux l’avenir du troupeau laitier, d’ici cinq ans, nous allons devoir réfléchir à l’évolution de notre structure ». Quoiqu’il en soit, le candidat à sa succession devra forcément être passionné de génétique…

Souche Ascendants Descendantes
Hymne BLACSTAR x UGELABELL 35 vaches laitières notamment
Parabole

Manfred
Mère : Luke Suzy

7 vaches laitières ; 2 génisses
Euro Bague

SHOTTLE x DUTCH BOY x CONVINCER
Mère : Toscane
Grand-Mère : Rosière
Arrière-Grand-Mère : Menthe

2 vaches laitières ; 8 génisses
Tracy

BORMIO x CORKY X DOMBINATOR
Mère : Ophélie
Grand-Mère : Mulotte
Arrière-Grand-Mère : Ulotte

11 vaches laitières vivantes dont 1 de V.EATON, 4 de JEFFERSON et 4 de ROUMARE ; 4 génisses

Le GAEC en chiffres

SAU

 360 ha dont 200 ha de pâtures

 160 de terres labourables avec 38 ha de maïs ensilage

 10 ha de blé ensilé

 7 ha de luzerne et le reste en cultures de vente (blé, maïs grain)

Troupeau :

 120 vaches laitières pour un quota de 1, 150 millions de litres produits

 140 vêlages par an

 70 bœufs

 Production laitière (Kg/VL) : 9498

 TB : 37,3

 TP : 31,9

 Cellules/ml : 230 000

 Age au 1er vêlage : 29 mois

 IVV : 411 jours

Réagir à cette actualité

 

Nasse en 2008La vache la plus âgée de l’élevage est Nasse, une fille de FIRST MIKE x CABOY, deux taureaux Gènes Diffusion des années 90. Née en 1997, Nasse est actuellement gestante de son 12ème veau. Elle a produit plus de 100 000 litres avec un taux cellulaire moyen de 131 000 sur les 10 premières lactations. Nasse en 2010Pour ses 12 veaux, 18 inséminations ont seulement été nécessaires et son Intervalle Vêlage/Vêlage est de 370 jours. A noter : Nasse a terminé première du challenge Santé/Reproduction organisé en 2010 à Eurogénétique.

index charolais

INDEX

 

Charolais