Pose d’embryons au Mexique

La transplantation embryonnaire est une technique complexe et difficile à mettre en place. Don Juan Romero Huxley, propriétaire des célèbres élevages La Nutria et Miramar au Mexique, s’est donc adressé au Pôle Transplantation Embryonnaire de Gènes Diffusion pour bénéficier de son savoir-faire.

>> L'ELEVAGE DE
DON JUAN ROMERO HUXLEY
     
 

Situé près de Monterrey, la 3ème plus grande ville du Mexique au Nord-est du pays, l’élevage de Don Juan Romero Huxley s’étend sur 2 ranchs d’environ 2 000 hectares chacun : La Nutria au village de San Juan et Miramar à Soto la Marina 400 km plus au sud. Plus de 1 700 animaux Charolais, Simmental et croisés se répartissent dans les deux ranchs.


S’ajoutent à cela 150 chevaux de saut d’obstacles, pour lesquels le transfert d’embryon est également pratiqué (par un vétérinaire Français, le Dr Pierre VALETTE).

Si vous souhaitez plus d’informations sur l’élevage de Don Juan Romero Huxley, n’hésitez pas à consulter leur site web en cliquant sur l’adresse suivante :

www.charolais.com.mx/miramar

 

Depuis 1967 Don Juan Romero Huxley investit dans la génétique française. A l’époque, il importait des doses de taureaux charolais provenant de la Nièvre... Et depuis cette date, l’entente continue. Pour preuve, l’éleveur mexicain s’est procuré des doses de taureaux GRAND RACEURS mais aussi des taureaux comme PACIFIC, SAVIGNEUX, PINAY, IDEALISTE, RENOIR, ROCHEFORT ou CAPUCIN lors du salon de l’agriculture, en mars 2007, à Paris.

Don Juan Romero Huxley s’est naturellement tourné vers la France et Gènes Diffusion pour solliciter l’intervention d’un spécialiste en la matière car les résultats des équipes locales réalisant auparavant les transferts restaient très faibles.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
pose-embryons

Vincent Herbin est resté une semaine au Mexique pour poser les 50 embryons

Vincent Herbin, technicien du Pôle Transplantation Embryonnaire de Gènes Diffusion a fait le déplacement au Mexique où l’attendaient 145 « vaches » receveuses synchronisées pour la pose de 50 embryons charolais. L’écart peut paraître important mais s’explique : on constate, en effet, plus de difficultés d’ovulation chez les vaches que sur les génisses. Constat général qui pousse à préparer plus de receveuses que d’embryons disponibles. Une semaine après les chaleurs, Vincent Herbin a donc effectué une série de fouilles afin de trier les 145 receveuses et de déterminer celles sur lesquelles les 50 embryons allaient être posés.

Cette prestation prouve que la renommée du Pôle Transplantation Embryonnaire dépasse les frontières françaises et que sa technique peut tout à faire convenir aux exigences d’un pays comme le Mexique.

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
receveuses

Une partie des 145 receveuses du ranch de Miramar

 

 

 

Lire actu Lire les dernières actualités

 
index charolais

INDEX

 

Charolais

 

PEDIGREE DES
EMBRYONS DISPONIBLES

Réservez vos
embryons en ligne

Embryons

 

Voir les embryons disponibles