Un tour de génies

Voilà deux ans que Gènes Diffusion avait organisé son dernier Progeny Tour, axé principalement sur ROUMARE. Cette année, la tournée de descendance des taureaux Gènes Diffusion a eu lieu les 17 et 18 juin 2008. Pas moins de 15 élevages ont été visités dans le Nord (59), le Pas de Calais (62), la Somme (80) et l’Aisne (02) pour terminer sur un regroupement d’une vingtaine d’animaux au siège de l’entreprise. Les nouveaux taureaux Gènes Diffusion qui ont été présentés ont réellement attisé la curiosité des participants, principalement un certain UHLAND…

Observation, discussion, analyse des pedigrees, prise de note, rien n'est laissé au hasardEn 2006, ROUMARE constituait le principal intérêt du Progeny Tour (il venait de faire, il est vrai, une entrée fracassante au classement français). Mais, cette année, Gènes Diffusion souhaitait vraiment présenter la variété de son schéma de sélection avec 11 taureaux différents. Même si le fils de JOCKO faisait encore partie des taureaux présentés (il reste incontournable), d’autres ont été découverts (ou redécouverts) comme TASMAN, SENEGAL, SURFEIT, SORANO, TREFLEZ, TIENBON et TOSTAT. Mais, surtout, la volonté des organisateurs du Progeny Tour 2008 était de présenter la nouvelle génération de reproducteurs Gènes Diffusion Optimal comme USTY, UTITON et (surtout) ULHAND, qui, à la veille de la nouvelle indexation française, représentaient les valeurs sûres du schéma. La sortie du lendemain n’a fait que confirmer les espoirs placés en eux.

Les commentaires de la trentaine de participants ont mis en évidence la qualité des animaux présentés. Si plusieurs taureaux se sont distingués (ULHAND et SENEGAL semblent avoir marqué les esprits), tous ont eu une appréciation de qualité.

TASMAN, idéal pour l’Angleterre

Ce fils de JESTHER semble avoir été apprécié par ses qualités morphologiques. Selon Ian PLEWS de Cogent, TASMAN est le type de taureau qui « devrait convenir aux grands élevages du Nord Ouest de l’Angleterre ». « Ces filles sont de taille moyenne » estime t-il, « elles bougent bien et sont ouvertes dans l’avant main avec des bonnes mamelles ». Guido BOOGERS de VRV (Flandres-Belgique) ne dit pas autre chose : « TASMAN transmet à ses filles une très bonne capacité ainsi qu’une très bonne largeur de poitrine et, également, de bons membres et une bonne locomotion ». TASMAN est issu de la famille ROLLS et ce genre de pedigree semble être un argument de séduction pour les différents participants. « Une famille dont j’avais beaucoup entendu parler » témoigne Ian PLEWS.

Les filles de ROUMARE confirment

ROUMARE reste incontournable et impressionne toujoursLe Progeny Tour ne pouvait se faire sans une présentation de descendance du taureau leader de Gènes Diffusion Optimal. C’était également, pour certains, l’occasion de redécouvrir le taureau et de suivre l’évolution de ses filles à différents stades de lactation. Les filles de ROUMARE, toutes en 2 ou 3ème lactation, affichaient « une solidité et une capacité impressionnante couplées à de hautes productions qui n’avaient pas d’influences négatives sur leur système mammaire, pour lequel l’attache arrière mérite d’être particulièrement mise en évidence » d’après Henri SCHYNS de l’AWE en Belgique. Apparemment, le fils de JOCKO semble avoir été apprécié par les techniciens belges puisque Guido BOOGERS estime, tout simplement, que les filles de ROUMARE « sont excellentes ». « Ses filles sont grandes, longues et larges. Les membres vue-arrière sont toujours parallèles avec une excellente largeur d’attache arrière » constate le spécialiste flamand. Ian PLEWS avoue s’être inscrit au Progeny Tour principalement pour voir les filles de ROUMARE. « Je n’ai pas été déçu » s’enthousiasme t-il. « Elles sont longues, puissantes, avec de bons membres, ce qui permet une bonne locomotion » ajoute le technicien anglais. Concernant les mamelles, elles l’ont particulièrement convaincu : « Force est de constater qu’elles sont excellentes ».

UHLAND impressionne

Les nouveaux taureaux Gènes Diffusion Optimal ont suscité beaucoup d'intérêt, surtout à la veille de la nouvelle indexation françaiseULHAND constituait peut être la principale « attraction » de ce Progeny Tour 2008. Ce fils de JESTHER était attendu et, visiblement, n’a pas laissé les participants indifférents. Hans-Willi WARDER de OHG, en Allemagne, avoue avoir été « impressionné » par la morphologie des filles présentées. A cela, il ajoute néanmoins « qu’il est dur d’estimer sa valeur sur la base allemande. Nous attendrons donc l’Interbull pour avoir les premières indications ». En Belgique, pour l’AWE et le marché Wallon « c’est incontestablement ULHAND qui a le meilleur profil en vue d’une utilisation massive » prévient Henri SCHYNS. « Ses filles démontrent énormément de solidité et beaucoup de style laitier » analyse le responsable marketing de l’AWE. « Le bassin large et fuyant est incontestablement un atout majeur du taureau. Quant aux pieds, aux membres et aux pis, il était difficile de leur trouver un défaut. Tout cela fait d’ULHAND un taureau passe-partout qu’il sera très facile d’utiliser, surtout si on tient compte de son haut pourcentage en protéine ». Son homologue flamand, Guido BOOGERS, de la VRV, voit dans les filles d’ULHAND « des vaches modernes avec des mamelles parfaites et un bon caractère, mais peut-être un peu étroites en poitrine ».

UTITON, le spécialiste des mamelles

La deuxième journée de ce Progeny Tour a été consacrée, en grande partie, au taureau UTITON, « le n°1 des fils de Garter en Europe » selon Frédéric LEPOINT, responsable génétique à Gènes Diffusion Optimal. Ian PLEWS a vu dans les filles d’UTITON des vaches avec « des mamelles excellentes, ainsi qu’au niveau des membres et des pieds ». En revanche, il se montre un peu plus critique sur l’utilisation d’UTITON dans les élevages de taille importante à cause de son manque de puissance. « Notamment dans des stabulations en béton et en logettes » ajoute t-il.

Une dernière étape insolite

Des génisses de TOSTAT, TIENBON, SURFEIT et une des 3 SENEGAL qui a beaucoup marqué les visiteursCette dernière journée s’est conclue de manière inédite quand les visiteurs ont été invités au siège de Gènes Diffusion où les attendaient des filles de ULHAND, USTY, TASMAN, ROUMARE, SURFEIT, SORANO, TREFLEZ, TIENBON, TOSTAT et SENEGAL. Ce dernier a beaucoup marqué le représentant de Cogent, Ian PLEWS. « Les filles de ROUMARE ont tout ce que j’espérais mais celles qui m’ont vraiment impressionné sont celles de SENEGAL ». Mais pourquoi SENEGAL ? « Les tailles sont moyennes et, avec l’âge, les vaches deviennent profondes et fortes. Les mamelles sont vraiment bonnes, l’attache arrière est haute avec des veines bien irriguées dans le quartier avant » détaille Ian PLEWS. Et de rajouter que le taureau pourrait, à l’image de TIENBON, être très intéressant dans le Nord Ouest de l’Angleterre. « Les trois filles de SENEGAL étaient uniformes ». Henri SCHYNS, de l’AWE, était, lui aussi sous le charme du fils de JESTHER : « nous avons particulièrement apprécié les trois filles de SENEGAL et de TIENBON, deux taureaux dont il sera nécessaire de suivre l’évolution attentivement ».

Plus d'une trentaine d'inscrits ont participé au Progeny Tour 2008Les taureaux Gènes Diffusion Optimal ont, apparemment, reçu un accueil très positif. Remercions les acteurs de ces journées de nous avoir fait parvenir leurs commentaires ainsi que toute l’équipe Gènes Diffusion qui a organisé cette tournée, unanimement appréciée des participants.

 

 

Lire actu Lire les dernières actualités

Réagir à cette actualité

 

index charolais

INDEX

 

Charolais