DT BENITO marque les élevages hongrois de son empreinte

Du 5 au 7 décembre 2011, une délégation de techniciens génétiques de Gènes Diffusion s’est rendue en Hongrie pour découvrir la descendance de DT BENITO, le numéro un mondial des fils de SHOTTLE. Invitée par Bos Genetic, partenaire de Gènes Diffusion depuis 2007, l’équipe génétique a pu se rendre compte des grandes qualités de ce père à taureaux.

DT BENITOComposée des relais et des techniciens génétiques de chaque région, l’équipe de Gènes Diffusion s’est rendue dans 8 élevages hongrois pour observer une douzaine de filles de DT BENITO, cumulant ainsi près de 1 000 km en deux jours. Pourquoi un tel déplacement ? « Avant tout, c’était pour répondre à une invitation de notre partenaire, mais aussi parce qu’on utilise le taureau en tant que père Equipeà taureaux et enfin en raison de son exceptionnel niveau d’index (Interbull et génomique) » précise Frédéric LEPOINT, responsable génétique holstein à Gènes Diffusion.

Aussi, les techniciens français ont pu témoigner des qualités indéniables des filles du taureau qui évoluent, la plupart du temps, dans des configurations d’élevage bien différentes de la France. En effet, la taille des troupeaux est, en moyenne, bien supérieure à celle que l’on peut trouver dans l’hexagone. « Généralement, ce sont de grosses structures étatiques qui ont été privatisées avec des conditions assez rudes pour les animaux » observe Frédéric LEPOINT.

Néanmoins, les techniciens ont découvert des animaux d’un très bon niveau qui, généralement, se démarquaient assez facilement des troupeaux observés comme le précisent les témoignages suivants :

Fabien GOUPILLEAUFabien GOUPILLEAU, technicien génétique Apis Diffusion

« Au regard des descendances présentées, je trouve que DT BENITO est un très bon géniteur. Plusieurs raisons le justifient :

  • Ses filles sont très productives et très faciles à vivre.
  • Il transmet de très bons squelettes : bons bassins, bons membres et bons dessus.
  • Il apporte de la puissance, de la largeur et de la solidité avec un bon style.
  • 3275 (DT BENITO x MANAT), une des plus belles filles de DT Benito observées lors de ce voyageEn mamelle, les ligaments sont marqués, les trayons sont bons. Le volume est cohérent par rapport à la production. Les attaches sont normales, attention à bien l’accoupler sur ce poste.
  • En vitesse de traite, son pedigree est défavorable dans l’index, mais en Hongrie dans des grands troupeaux avec des petites structures de traite, les vaches longues se remarquent et aucun éleveur ne nous a évoqué ce problème.

Par rapport aux structures hongroises et dans des conditions parfois dures, les filles de DT BENITO se démarquent facilement dans les troupeaux. À n’en pas douter, DT BENITO conviendra parfaitement dans les élevages français pour ramener ses qualités de production et de morphologie. »

Jérémie PEILLONJérémie PEILLON, technicien génétique de la Loire

« J’ai pu observer des vaches très homogènes qui se démarquent dans les troupeaux Hongrois autant en production qu’en morphologie. DT BENITO apporte beaucoup de largeur. DT BENITO a été présenté aux visiteurs français lors de ce voyageSes filles sont profondes, ont une bonne largeur de poitrine et des dos très solides. Les membres sont toujours parfaits : des pattes parallèles, un bon angle du jarret et une ossature fine.

Les mamelles sont très fonctionnelles et d’une très bonne texture. Le ligament est toujours très prononcé, l’implantation des trayons est idéale et les attaches sont satisfaisantes. Attention à protéger néanmoins les attaches avant qui sont parfois globuleuses. De manière générale, les vaches sont très faciles à manipuler et ont toutes les caractéristiques pour bien vieillir. »

Frédéric LEPOINTFrédéric LEPOINT, Responsable Holstein Gènes Diffusion

« A mon avis, nous sommes en présence d’un taureau vraiment spécial. La descendance de DT BENITO est impressionnante par sa régularité et sa solidité en général (certainement héritées de son père SHOTTLE), surtout dans les conditions dans lesquelles nous avons pu les observer.

La Hongrie est un pays avec une taille moyenne de cheptel dépassant les 350 vaches laitières. D’ailleurs, la douzaine de filles observées ont été vues dans des troupeaux dont la taille allait de 250 à 3000 vaches, avec des conditions de logement et de management extrêmement rudes. Malgré cela, la production de ses filles se situe toujours entre 1 000 et 1 500 Kg de lait au-dessus de la moyenne des contemporaines.

Des conditions d'élevage souvent rudes en HongrieLes filles de DT BENITO sont d’une taille légèrement supérieure à la moyenne, avec une très bonne largeur et des côtes bien ouvertes. Très solides dans le dessus, avec d’excellents bassins malgré une note surprenante sur ce poste (IB = -0,3). Les mamelles sont très fonctionnelles avec un ligament toujours très marqué, une excellente texture, et des arrière-pis supérieurs à la moyenne. Seuls les avant-pis sont un peu plus hétérogènes dans sa descendance.

Les membres représentent également une qualité majeure chez DT BENITO : ils sont très parallèles, avec une excellente qualité d’ossature et un bon pied leur permettant une locomotion très aisée.

Malgré sa note très négative pour la vitesse de traite qui, pour moi, est plus dûe à la double influence de MTOTO, DT BENITO sera encore l’un de nos pères à taureaux indexés sur descendance les plus populaires dans nos accouplements. »

Bos Genetic : un partenariat de confiance

Logo BOS GENETICSigné le 21 septembre 2007, l'accord entre Gènes Diffusion et Bos Genetic est une suite logique au partenariat de co-testage engagé depuis plusieurs années entre les deux sociétés. Il a acté une participation du groupe Gènes Diffusion à hauteur de 20 % du capital de Bos Genetic. Sur un pays comptant 250 000 vaches Holstein, Bos Genetic représente 40 % du marché hongrois de l'insémination artificielle bovine (toutes races confondues).

Avec 40 taureaux Holstein testés par an (dont une quinzaine en co-testage avec Gènes Diffusion), Bos Genetic représente 50% du potentiel de testage en Hongrie. Son centre d'hébergement de taureaux et de production de semence est réputé comme étant l'un des plus avancés d'Europe en termes de bio-sécurité.

Une histoire de nom

Connu en France sous le nom de DT BENITO (nom sur son pedigree officiel), le fils de SHOTTLE a été rebaptisé par Bos Genetic BG ET SHOTTLE pour sa carrière de reproducteur international.

Réagir à cette actualité