La génétique française pour monter un troupeau élite en Australie

Souvenez-vous, c’était lors du plus grand concours laitier de l’hémisphère sud, l’International Dairy Week 2008. Une fille de ROUMARE a réalisé le « top price » avec 26 900 € (43 000 $ australiens) parmi la trentaine d’animaux mis en vente. Cette superbe génisse, Anastasia, a été achetée par l’élevage Jet Star Holsteins, dans le Nord de l’état de Victoria. Anastasia est aujourd’hui en 1ère lactation. Visite de l’élevage pour comprendre pourquoi ROUMARE est apprécié au pays des kangourous.

Une meilleure qualité de vie avec du lait

Jackie et Steve MILLSLes bâtiments de l'exploitation de la famille MILLS« Je ne sais pas si j’ai bien fait d’amener Steve sur la ferme de mon père », nous dit Jackie en plaisantant. « C’est à ce moment-là qu’il s’est mis en tête d’avoir des vaches ! ». Steve, citadin de Melbourne avec une expérience de 10 ans en tant que comptable, et Jackie, fille d’éleveur munie d’un diplôme de coiffeuse, ont travaillé 7 ans comme salariés agricoles avant de reprendre une exploitation à leur compte. Ensemble, ils managent depuis 2001 un troupeau Holstein à Lockington, dans le bassin de production de Rochester à 200 km au nord de Melbourne. « J’aime la qualité de vie sur la ferme » nous dit Steve. « J’adore la ferme pour élever les enfants » rajoute Jackie.

50% des droits à pomper

C'est l'heure de la traite pour les vaches de Jet Star HolsteinsL’exploitation compte 55 ha et 150 vaches laitières. Quand nous visitons Jet Star Holsteins, il fait sec, très sec. Dans les paddocks, pas un brin d’herbe verte n’a survécu. La pluviométrie dans cette région est en moyenne de 350 mm/an. Les 150 vaches reçoivent une ration de fourrages conservés achetés à un voisin. Selon les fourrages disponibles, du foin de céréales (céréales récoltées avant moisson) Martine et Jackie MILLS près des pâtures de l'élevageou de luzerne est distribué, ou encore de l'enrubanné. En ce moment, les vaches reçoivent 22 kg MS de foin de céréales complémenté par 7 kg de blé concassé. Au printemps, les vaches pâturent sur les 42 ha de céréales et les 12 ha de ray grass. « Les céréales résistent mieux à la sécheresse » explique Jackie. Conséquence de la sécheresse, cette année, les éleveurs n’ont pu bénéficier que de 50% de leurs droits d’irrigation.

Une diversification dans la génétique

Des veaux en train de boire au Milking BarPour faire face au prix du lait en diminution et au coût d’alimentation en augmentation lié à la sécheresse persistante, la famille a choisi de se diversifier dans la génétique. Cette option s’est imposée naturellement. Pas de doute, chez les Mills la génétique est une histoire de passion. Jackie, Steve et leurs enfants Alex (17 ans) et Ryley (14 ans), peuvent tous nous dire l’origine des génisses que possède la famille. Pour accélérer le processus de sélection, les Mills ont mis les moyens : des superbes génisses ont été acquises et le prélèvement d’embryons est réalisé sur les 10 meilleures vaches. Les 140 autres laitières servent de receveuses. Les vaches produisent en moyenne 8500 l/an à 4,2% TB et 3,2% TP. (moyenne australienne 5200 l/an).

Un troupeau élite pour produire des laitières fonctionnelles

D'autres veaux de l'exploitation qui ont bénéficié de tests génomiquesL’objectif de la famille Mills est d’arriver rapidement à constituer un troupeau souche d’une centaine de vaches élites dans l’objectif de commercialiser de la génétique. « L’Australie et l’Asie sont demandeurs de vaches fonctionnelles, le type de vaches qui ne pose pas de soucis », explique Steve. Bons aplombs, bonne mamelle, bonne production laitière et surtout longue carrière, voilà comment on pourrait résumer les qualités recherchées. Pour les introduire dans son troupeau, Jackie et Steve n’ont pas hésité à « piocher » parmi les meilleurs taureaux du monde. « C’est beaucoup de lecture de catalogues et de suivis de concours internationaux », dit Jackie.

ROUMARE apprécié

Une fille d'Anastasia sur UHLAND« ROUMARE a volé notre cœur », nous confient Steve et Jackie. « La conformation et la production de ROUMARE conviennent bien dans le contexte australien où les vaches sortent au pâturage ». Et pour l’instant, cela porte ses fruits. Anastasia a vêlé à 26 mois, donnant naissance à une fantastique petite génisse d’un autre taureau de Genes Diffusion : UHLAND (Jesther x Rudolph EX91 x Luke EX92 x Blackstar EX93). C’est une des toutes D'autres filles de ROUMARE dans le troupeau de Jet Star Holsteinspremières filles d’UHLAND en Australie. Grande, longue avec une solidité du dessus et du bassin exemplaire, Anastasia, la fille de ROUMAREAnastasia donne déjà plus de 38 litres par jour sans avoir encore atteint son pic de lactation! Avant sa propre gestation, Anastasia avait produit 3 embryons avec le taureau australien Informer. De cet accouplement, sont nés une femelle et un mâle et les premiers résultats sont très prometteurs puisque « Finn », le mâle, serait dans le top 10 australien des taurillons testés génomiquement cette année.

On trouve d’autres filles de ROUMARE dans les lots de génisses, achetées lors des ventes de l’IDW 2009 et 2010 parmi les top prix, et qui, au vu de leurs pedigrees, devraient faire parler d’elles à l’avenir.

 

 

Lire actu Lire les dernières actualités du Lait Autour du Monde

Lire actu Lire les dernières actualités Gènes Diffusion

Réagir à cette actualité

 

Gènes Diffusion est partenaire du projet « Le Lait Autour du Monde », mené par Arnaud BARANGER et Martine BROUWER, consistant en un tour du monde à vélo sur la thématique de la production laitière.

  Cliquez ici pour suivre leur parcours.

index charolais

INDEX

 

Charolais