plein-pot-os.jpg

Le Règlement Zootechnique européen

Dans le cadre de l'application du Règlement Zootechnique Européen, l’Union Gènes Diffusion et les Entreprises de Mise en Place associées dans l’Union ont souhaité mettre en avant leur Organisme de Sélection (OS) “Nouvelle génération“ en races Holstein et Charolaise.

Le partenariat, clé de voûte de l’OS Gènes Diffusion

Entré en vigueur le 1er novembre 2018, le Règlement Zootechnique Européen (RZE) donne un cadre juridique clair et harmonisé à la sélection génétique animale, et ceci à l’échelle européenne. Il élargit notamment les missions des Organismes de Sélection.

Depuis longtemps engagées dans l’amélioration de la génétique bovine, l’Union Gènes Diffusion et les Entreprises de Mise en Place associées saisissent cette opportunité historique pour créer un Organisme de Sélection pour les races Holstein et Charolaise, en s’appuyant sur leur partenariat avec les organismes de Contrôle de Performances Lait et Viande et les établissements de l’élevage.

doses.jpg
Eleveur-Inseminateur-holstein2.jpg

L’OS, structure de pilotage de la génétique bovine

Dans le nouveau règlement, les Organismes de Sélection voient leurs missions réglementées s’élargir, en intégrant celles réalisées actuellement par d’autres structures. Toutefois, cela ne concerne pas les schémas de sélection, qui restent mis en œuvre par les Entreprises de Sélection.

Les 4 missions réglementaires de l’OS Gènes Diffusion :

  1. Conduite du programme de sélection
  2. Contrôle de performances
  3. Indexation et publication de valeurs génétiques
  4. Tenue du livre généalogique

Concrètement, l’OS va bien évidemment assurer elle même les missions de conduite de programme et de sélection, tout en s'appuyant sur son réseau national de partenaires auxquels seront déléguées des missions réglementaires.

Des conventions de délégation pour le Contrôle de Performances en races laitières et à viande ont d'ailleurs déjà été signées avec France Conseil Elevage et une douzaine d’entreprises de Conseil en Élevage. Même démarche avec Geneval pour l'indexation.

OS Gènes Diffusion : quels objectifs ?

  1. Offrir des perspectives pour les races Holstein et Charolaise en s’appuyant sur des structures d’essence coopérative, c’est-à-dire gérées par des éleveurs pour les éleveurs.
  2. Conduire de façon autonome ses programmes de sélection dans le but de construire la génétique de demain en mettant à disposition de l’ensemble des éleveurs de nouveaux index et des innovations répondant à leurs besoins.
  3. Contribuer à l’émulation au niveau des opérateurs de génétique avec, au final, une maîtrise des coûts pour les éleveurs, ce qu’un dispositif unique ne favorise pas.
  4. Élargir la dimension de ses programmes tant sur le territoire national qu’au niveau européen.
doses.jpg

Consultez la plaquette du Règlement Zootechnique Européen

Cliquez sur l'image pour consulter la plaquette du Règlement Zootechnique Européen.